Lecture, Motivation

{Lecture} Et si j’avais changé mon microbiote ?

img_5436Il y a quelques temps j’ai  fini le livre des conférences TED X sur les bactéries « Les grands pouvoirs des bactéries« . Je vous le recommande, il est très facile à lire, explique bien le monde des bactéries et leur implication dans plein de domaines de notre vie : humeur, santé et poids notamment. L’auteur et chercheur Rob Knight, parle  entre autres de la relation entre microbiote (flore intestinale notamment) et poids. Il explique qu’il y a quelques années, en partant en vacances, il eu une tourista très importante et que dans les mois qui ont suivi il a perdu une trentaine de kilos sans rien faire. Il était en surpoids depuis des années, et à la suite de cette tourista il en a profité pour changer son alimentation car certains aliments « ne passaient plus ». Il est convaincu que sa flore intestinale (ou microbiote) a changé râce à cette tourista et qu’elle s’est refaite différemment grâce à sa nouvelle alimentation.

Depuis une dizaine d’années, on sait que le microbiote d’une souris obèse transposé dans le microbiote d’une souris dans la norme peut faire prendre du poids à cette dernière. Du coup, les recherches prétendent qu’il y a des microbiotes qui font grossir et d’autres non. Le microbiote influencerait à 10% la prise ou non de poids, donc ne croyez pas qu’après une gastro carabinée vous allez d’un coup perdre 20 kg 🙂 Mais associé à une nouvelle hygiène de vie cela pourrait influencer.

Bien sûr, c’est l’alimentation qui influence sur les « bonnes ou mauvaises » bactéries et se nourrir de plats tout préparés à longueur de temps influencera surtout les mauvaises. Mais du coup, je me suis dit que peut-être, depuis que j’avais perdu du poids et surtout stabilisé, j’avais changé ma flore intestinale et qu’aujourd’hui elle était plus en harmonie. Pourquoi je me suis dit ça ? Tout simplement parce que j’ai perdu des kilos que je n’avais jamais réussi à perdre en 15 ans de régime, que je n’en avais repris aucun sans effort, et que la perte des 5 derniers kilos s’est faite toute seule. Alors oui probablement que les quantités ont été réduites parce que l’appétit est moins fort, peut-être que les habitudes plus saines ont été prises, peut-être que le cercle vertueux joue en ma faveur, mais quand même, en lisant ce livre je me suis posée la question. Je ne pourrai jamais vraiment savoir, mais je pense que les nouveaux aliments que j’ai inclus dans mon alimentation et d’autres que j’ai limités ont joué sur ma flore, mon mieux être et donc mon poids.

Ce que j’ai limité, voire remplacé :

  • Les céréales au petit déjeuner du type Kellog’s et compagnie, que j’ai remplacé par des flocons d’avoine tout simplement, que je mélange avec des pépites  de chocolat ou des fruits ou du sirop d’érable…
  • Les produits laitiers en général, j’en mange moins mais je continue d’en manger car j’aime le fromage d’amour fou et le fromage blanc aussi. Par contre le matin si je prends des céréales, je les mets dans du lait d’amande et je ne mange quasiment pas de beurre.
  • Les préparations toutes faites : de base je n’en mangeais pas vraiment puisque j’aime bien cuisiner mais clairement là on n’en a plus du tout.
  • La viande, je la limite, parce que j’ai découvert la cuisine végétarienne et l’étendue de ses possibilités. Du coup, je ne suis pas végétarienne car j’aime manger de la viande mais ça peut arriver que pendant 4 jours d’affilée je me rende compte que je n’ai pas mangé de viande, ni de charcuterie, ni de poisson ! Du coup, si j’en remange je digère pendant 1 000 ans par contre 🙁

Ce que j’ai ajouté (que je ne mangeais presque pas pour cause de « je crois que ça fait grossir ») ou augmenté en quantité (par flemme de préparation) :

  • Les avocats : j’en mange régulièrement maintenant, je mets le prix pour qu’ils soient mûrs et bons. Non les avocats ne font pas grossir et c’est du « bon gras », tout est question de proportion c’est comme tout !
  • Les pois chiches : d’ailleurs si vous me suivez sur Instagram vous allez voir que j’en mange pas mal en ce moment ! Non les pois chiches ne font pas de gaz si on enlève la peau qu’ils ont autour d’eux.
  • Les légumes bien évidemment, peu caloriqueset grosse source de fibres et donc de passage aux toilettes 🙂 (frais que je découpe et surgèle ensuite pour en avoir à dispo tout le temps, ou surgelés directement, ils gardent leurs vitamines et sont très pratiques, à choisir sans ajout quelconque).
  • Le tofu notamment le tofu rosso que je SURKIFFE avec de la sauce tomate, le remplaçant idéal pour les bolognaises par exemple (nan mais vraiment vraiment c’est ultra bon et pourtant je ne suis pas fan du tofu en règle générale).
  • Les graines, j’en parsème un peu partout, entre les graines de courge que j’adore, les graines de chia, les graines de sésame quand je cuisine asiatique… bref y’a de quoi faire.

Sinon je reste une fan incontestée des épices et de herbes en tout genre, qui parfument, donnent du goût et changent un plat en tuerie gustative. En ce moment je suis dans ma période coriandre et cumin, j’en mets partout :))

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Et si j’avais changé mon microbiote ? — – LA TIETETIQUE AU QUOTIDIEN 11 décembre 2016 at 21 h 38 min

    […] via {Lecture} Et si j’avais changé mon microbiote ? — […]

  • Leave a Reply