Bouge, Motivation

Le sport, ce booster de confiance en soi

 

Je n’ai pas beaucoup confiance en moi, en mes capacités, c’est toujours plus facile de parler derrière un écran 🙂 Il m’a fallu beaucoup de forces pour reprendre mes études mais là encore je trébuche pas mal par peur de ne pas réussir l’examen… Depuis l’année dernière, j’ai commencé à courir, parfois beaucoup et parfois pendant plusieurs semaines j’ai arrêté, je me suis ouverte à d’autres sports comme le yoga, le pilates que j’ai fait toute l’année dernière, la marche et j’y prends plaisir. J’ai toujours fait du sport, plus ou moins, mais depuis janvier 2016 que j’ai débuté ma « transformation » j’apprécie vraiment cela pour 1 raison :

 

la confiance que cela m’apporte.

 

• La première fois que j’ai couru : confiance +10 (je ne me suis pas évanouie ouf)

• La première fois que j’ai couru 1h d’affilé : confiance +1000000 (on aurait dit une folle j’ai sauté partout)

• Ma première course de 8 km : confiance +1000 (j’étais rouge écarlate mais si fière !)

• Toutes les fois où je suis allée courir alors que j’étais fatiguée, que j’avais mal au ventre, que j’avais la flemme : confiance +100 (tu l’as fait !)

A chaque fois que je fais une séance, même pourrie, même toute petite, j’ai le sourire à la fin, celui de la confiance en soi qui grandit, j’ai réussi à le faire, je peux réaliser 1000 autres choses, tout est à ma portée. Ca parait simpliste comme ça, mais la course et le sport en général, c’était un peu un running gag, mon auto dérision me poussait à me sous estimer et à me dire que ce n’était pas fait pour moi. Alors quand aujourd’hui je vais courir, que j’ai dépassé certaines barrières, comme mettre un legging moulant, porter un débardeur échancré parce qu’il fait super chaud, ou même un short, courir 3, 5, 8 km je me dis que j’ai avancé et que si je suis capable de ça, je suis capable d’autres choses encore.

Je suis allée m’inscrire en salle de sport, pour participer à des cours et faire du renforcement musculaire, parce que je n’ai pas l’envie de le faire toute seule chez moi, j’avais peur de me sentir déplacée là bas, de ne pas savoir où me mettre, d’être plus « si » ou moins « ça » que les autres et puis non. J’y suis allée confiante en me disant que j’étais déjà un peu sportive, que tous ici avaient débuté un jour, que tous ici suaient, en avaient parfois marre et se posaient surement tout un tas de questions… comme moi, rien d’extraordianaire là dedans.

Un petit message d’encouragement à toutes celles que je vois courir 2, 3, 5 km, à prendre leurs baskets, à faire du vélo, à marcher avec leur chien ou leur poussette : CONTINUEZ, le sport vous boostera même dans le plus petit effort !

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply